Jeudi 17 octobre 2019

2èmes rencontres APA USPA de la coproduction franco-italienne

©USPA 2019

Rome, le 17/10/19

 

Après une première session de rencontre entre producteurs français et italiens, qui s’était tenue à Lille dans le cadre de Séries Mania 2019, l’Union Syndicale de la Production Audiovisuelle (USPA) et l’Associazione Produttori Audiovisivi (APA) viennent d’organiser une seconde session de débats, à Rome, à l’occasion de la 5ème édition du MIA market. Cette rencontre publique entre les syndicats et une délégation de producteurs des deux pays a été l’occasion d’échanger autour des enjeux respectifs de la transposition de la directive SMA et d’offrir un regard croisé sur les systèmes légaux et économiques des deux pays. 

 

Les producteurs présents ont échangé autour de leurs pratiques et ont constaté ensemble l’influence grandissante des plateformes mondiales dans leur écosystème. L’âge d’or des séries et l’appétit grandissant pour les documentaires aux thématiques universelles entraînent une partie de la production audiovisuelle dans une inflation des coûts que plus aucun marché national ne peut assumer seul. Certains diffuseurs publics ont récemment annoncé leur rapprochement pour cofinancer certains de ces projets ambitieux. Coopérant déjà ensemble au niveau européen, au sein de la Coordination Européenne de la Production Indépendante (CEPI), l’APA et l’USPA partagent l’ambition de renforcer conjointement les réseaux de coproduction entre la France et l’Italie, en matière de fiction et de documentaire, pour répondre à tous ces défis.

 

Les producteurs ont constaté le faible nombre de coproductions de fictions et documentaires entre ces deux pays sur les dix dernières années. Alors que l’importance vitale de la territorialité des droits est régulièrement remise en cause dans des projets européens, la coproduction est une réponse efficace de la part de la production indépendante européenne.

 

Pour accompagner ce besoin et ce défi, il faut une action volontariste des pouvoirs publics. Les fonds d’aides publiques ont un rôle structurant à jouer. A cet égard, l’APA et l’USPA se félicitent de l’ouverture dès cette fin d’année du fonds d’aides franco-italiennes aux œuvres audiovisuelles. Elles espèrent que la dotation pourra être renforcée dans les prochaines années et élargie à la production.

 

Le défi est de faire exister l’identité et la diversité culturelle de nos pays dans ces offres globales de contenus. Pour cela, il faut pouvoir partager des risques, s’appuyer sur une production indépendante au plus près des citoyens, développer de nouvelles sources de financement et organiser un réseau dynamique entre des marchés structurellement habitués à demeurer nationaux. Ces rencontres bilatérales entre les producteurs des deux pays participent de cette ambition et devancent les besoins accrus de coopération européenne des producteurs indépendants.

 

 

Contact : Jérôme Dechesne – Délégué Général adjoint j.dechesne@uspa.fr