Mercredi 27 avril 2016

Observatoire CNC de la production audiovisuelle 2015 : la fiction française plébiscitée par le public

TF1/Julien Cauvin/Leonis*

 

Le CNC a présenté son étude sur la production audiovisuelle en 2015, avec son bilan de la production audiovisuelle aidée en 2015, ainsi que son bilan de la diffusion de la fiction à la télévision.

 

Il en ressort que 5 000 heures ont été aidées en 2015, soit le 3ème niveau le plus élevé depuis 30 ans. 762 producteurs ont été aidés l’année dernière.

 

Le documentaire voit sa production stable et représente 50% du volume de production aidé. Mais ce genre souffre de la crise des télévisions locales, lesquelles ont fortement réduit leurs commandes. La récente réforme du soutien au bénéfice des genres historiques et scientifiques devrait produire ses effets en 2016.

 

Les adaptations audiovisuelles d’œuvres du spectacle vivant enregistrent des difficultés croissantes, confrontées également à la crise des télévisions locales et aux effets de la récente réforme du soutien qui contractent les volumes de commande. Les chiffres de croissance observées en 2015 rendent peu compte de ces difficultés de la filière de production puisque ces données intègrent exceptionnellement une part de la production 2014. La baisse du volume de production devrait être importante en 2016.

 

La production de la fiction française s’écarte du 90 minutes au profit du 52 minutes, conséquence de son mouvement vers les séries au détriment des unitaires. La fiction reste le genre le plus regardé à la télévision, et dans ce succès, le public plébiscite la fiction française qui enregistre 59 des 100 meilleures audiences de fiction, pour la deuxième année consécutive. Pourtant, le volume de production stagne à 743 heures. La réforme du crédit d’impôt pour la fiction et le retour à l’équilibre des comptes de France Télévisions devraient contribuer à voir le volume de production enfin repartir à la hausse en 2016.

 

*l’Emprise, unitaire français diffusé sur TF1 (9,8 millions de téléspectateurs, meilleure audience de fiction en 2015)