Jeudi 08 septembre 2016

2015 : Année record à l’international pour la production audiovisuelle française

Les ventes de programmes audiovisuels français ont atteint un niveau historique en 2015 avec 164,8 M€, en hausse de 6,8% selon les chiffres publiés par TV France International et le CNC dans le cadre de leur enquête annuelle.

 

Après une année 2014 record, le total des exportations audiovisuelles françaises enregistre son deuxième score historique à plus de 200 M€ en prenant en compte les préventes.

 

En intégrant les apports en coproduction, les financements internationaux en amont et en aval de la production française (fiction, animation, documentaire et spectacle vivant) représentent plus de 20% de l’apport des chaînes françaises.

 

Cette performance est le résultat de la montée en puissance de la fiction française qui franchit la barre des 40 M€ en ventes (+6%) avec des séries comme Cherif, Engrenages, Profilage, Transporteur, Un village français, Les Revenants, Parents, mode d’emploi, Candice Renoir, Trepalium, ou des unitaires comme L’Emprise. En quelques années, le chiffre d’affaires de la fiction française a doublé. Si les préventes enregistrent un recul marqué (-60%) après une année 2014 exceptionnelle portée par quatre séries internationales, elles devraient toutefois être substantiellement plus importantes en 2016 avec de nouveau plusieurs œuvres à fort potentiel comme la série Glacé ou encore les nouvelles saisons de Versailles, du Bureau des Légendes ou de Braquo.

 

Le documentaire continue sa progression et réalise sa meilleure performance historique avec 43,5 M€ de recettes à l’exportation en 2015, en hausse de 8,4% par rapport à l’année précédente avec des films comme Après Hitler ou Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre. Les ventes progressent pour la sixième année consécutive pour atteindre plus de 37 M€ (+6,3%) et les préventes se redressent sensiblement (+22,7%).

 

Plus que jamais, l’exportation constitue un débouché incontournable pour la production française face aux difficultés de financement du marché français. Les performances enregistrées par la production audiovisuelle française, dans toutes ses composantes, témoignent de son attractivité croissante sur un marché international marqué par l’émergence de nouveaux territoires et le développement des plateformes numériques, permettant de multiplier les opportunités de vente et de faire rayonner la création française sur les écrans du monde entier.

 

Photo : Cherif / Makever

Documents à télécharger: